-= Le Forum du Club Aéromodéliste de Courcelles-les-Montbéliard =-


    BARON Briot de 1990...

    Partagez
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Coffrage...

    Message  Damien25 le Dim 21 Jan 2018 - 23:56

    Bonsoir à tous,

    Ce soir, coffrage de la partie AR de l'extrados.

    Avant celà, les deux fausses nervures recoivent entre-elles un sandwich balsa / ctp1mm /balsa : les 2 premières couches recevront un trou de 4mm pour la vis, et la dernière couche de balsa au contact du cofrage sera 'lamée' pour recevoir la tête.

    J'en profite également pour ajouter des ames sur les premières nervures (j'aviserai plus tard si je pousse jusqu'aux ailerons...).



    Une fois prêt, il faut ajuster et positionner les coffrages. La partie au niveau du bord de fuite doit être biseautée pour plaquer au bord de fuite après les queue de nervure. Un ponçage depuis le dessus et ce sera propre.

    Le coffrage, avant ponçage :



    Evidemment, le poste de pilotage sera découpé après coup ! Vous aurez peut-être remarqué que les croisillons manquants ont aussi été remis en place !

    Demain, j'attaque la partie avant !

    Bonne nuit à vous, et bonnes constructions !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Coffrage... partie avant !

    Message  Damien25 le Mar 23 Jan 2018 - 23:47

    Bonsoir à tous,

    Je continue sur mon coffrage, en aant du longeron cette fois-ci.

    A l'intrados, je colle une plaque de 2mm en CTP multiplis (épaisseur du coffrage....). Cette plaque est en appuis contre une lisse. Sur sa partie supérieure, qui recevra les vis de fixations, j'ajoute 2 blocs de 10mm d'épaisseur et une petite plaque de ctp1mm : tout celà lie les nervures d'emplantures et les fixations à venir par vis :



    Après celà, les lisses supérieure reçoivent un renfort de coffrage en balsa léger de 3mm, collé et poncé en forme, fibres croisées avec le coffrage :



    Ces renforts éviterons au coffrage de se fendre au perçage, et à l'usage, puisque la tête de vis passera dans ce trou.

    Après celà, on peut coffrer la partie avant !



    Après celà, on retourne et on attaque le dessous :



    On bon ponçage général permettra de donner une belle allure à tout ça !

    Encore quelques finitions, mais l'aile est bientôt revenue à son éta normal !

    Bonne soirée à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Tout doux...

    Message  Damien25 le Jeu 25 Jan 2018 - 23:36

    Bonsoir à tous,

    Tout doux ce soir, bien fatigué et peu de temps (j'ai déjà bossé sur la radio T10J cf autre post...).

    Pour ne pas se coucher sans rien faire, mise en place du fond du poste de pilotage :



    Tout est ajusté et collé à la colle blanche, ça sechera tranquillement pendant la nuit.

    Après celà je mets en place mes renforts de nervures, fibres croisées, au niveau des trous de passages de mes LEDs 'intérieures'. Je mets en place mes LEDs, les renforts avec la colle blanche, j'immobilise le renfort et je retire mes Leds : elle retrouverons leurs positions à la fin du montage.

    D'autres renforts sont placés sur le second trou, en face des LEDS pour diffuser la lumière dans le 'caisson suivant'.



    Et voilà, c'est tout !

    Peu, mais je n'ai pas 'rien fait' !!

    Bonne nuit à vous !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Bientôt la mise en croix !

    Message  Damien25 le Ven 26 Jan 2018 - 23:21

    Salut à tous,

    Je continue donc sur mon aile.

    Je vous passe les moultes finitions, ponçages et petites rectifications qui prennent du temps mais ne se voient guères...

    Donc, j'attaque la découpe du coffrage à l'extrados et à l'intrados pour le 'poste de pilotage' ;



    Le trou à l'extrados est pour le pilote... et le trou à l'intrados a une double fonction : évacuer les calories et laisser passer la connectique des ailerons ! ça fait une évacuation d'air chaud discrète !

    Pour mémoire, j'aurai 2 vis à l'avant et une au bord de fuite, je positionne donc du CTP léger, mais doublé (pour recevoir les écrous cages) au niveau des deux couples.

    En partie avant :



    Et en partie AR :



    Ces faux couples sont en appuis sous les baguettes renfort de fuselage, collé à l'époxy : simple et solide.

    Pour celui de derrière, j'ai reperé 2 trous à faire pour passer un tournevis s'il fallait que je démonte mes servos de trappes de largage. Le marquage y est, mais le trou ne sera fait qu'au besoin.

    Demain, je pourrai marier l'aile et le fuselage !

    Bonnes constructions à vous !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Radio !

    Message  Damien25 le Lun 29 Jan 2018 - 23:14

    Bonsoir à tous,

    Ca avance !

    Mise en croix, perçage et mise en place de l'aile et des écrous cage :




    Pendant que je suis à l'atelier, j'usine 4 entretoises pour positionner le moteur et avoir le bon anticouple :



    Après celà je prépare l'installation radio. Mise en place des supports servos (Micro STD GWS) :



    Pour les commandes, je pars sur des gaines de 3mm, dans lesquelles coulisseront des ties carbones de 2mm. Chape collée d'un côté et embout de chape à vis de l'autre (collé également).

    J'utilise une CAP bien raide pour définir le passage en ligne droite de la gaine. Je 'assure que tout est droit :



    Mise en place d'un support, bien aligné avec les servos :




    Pendant que j'y suis j'ajoute un support pour la lumière LED qui éclairera le fuselage (par transparence) :



    C'est un peu serré, mais tout est démontable (servo des trappes, servos profondeur et dérie, et lampe LED qui est simplement collée à la 'résiste à tout').

    Après celà, je passe sur le support batterie : Il est simplement en CTP 3mm repris sur 3 appuis : au niveau des supports de train et du couple pare-feu :



    Le support est mis en place, collé et lesté avec quelques batteries :



    Une fois sec, mise en place de la sangle velcro (qu'on aurait pu mettre plus tard, mais c'est plus simple maintenant) et collage du bout de coffrage manquant en partie avant :




    Et voilà pour aujourd'hui !

    La suite demain...

    Bonne soirées à vous et bonne construction !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Train train...

    Message  Damien25 le Mar 30 Jan 2018 - 23:09

    Bonsoir à tous,

    Ce soir, je finis la mise en place des commandes. Collage des chappes à l'époxy lente : bien faire attention à dépolir le carbone et traverser la chappe, avec de l'époxy à l'intérieur et de chaque côté !



    Mise e place d'un guide pour immobiliser les gaines au milieu du fuselage. Les cotes ont été prises pour avoir un parcours bien droit :



    Autre sujet : En 90, je m'étais planté sur la réalisation du support de train : je l'avais posé sous le coffrage inférieur...

    En refaisant ce baron, j'ai ajouté 2 lames de CTP 2mm pour pouvoir visser les étriers dans le dur. C'est un permier pas mais la CAP de 3mm flotterais verticalement dans la rainure si on laisse en l'état. Pour éviter celà, je l'ai recouverte de scotch d'emballage plasto (mon démoulant...) et j'ai préparé un mélange résine + micro-ballon. Je badigeonne le fond de la rainure, je mets en place la CAP de 3mm à fleur du dessous du fuselage, et je laisse secher.



    Démoulage demain !

    Bonne soirée à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    On démoule !

    Message  Damien25 le Jeu 1 Fév 2018 - 23:29

    Bonsoir à tous,

    Ce soir, démoulage du logement de train :





    C'est propre et costaud, on passe au second :



    Après celà, je repasse sur la partie avant : le capot devrait me permettre de changer la batterie dans démonter l'aile (si le centrage n'impose pas de les reculer, mais y'a peu de risque).

    Celui d'origine (de 90) n'était plus à la bonne côte et pas trés beau. J'aurais pu le refaire avec 3 couples et des lisses, mais dans l'esprit de garder le maximum de l'avion d'origine, j'ai gardé mes anciens blos de balsa.

    Je me suis tout de même permis d'évider tout celà pour gagner des grammes inutiles. Auparavant le dessus a été raboté /poncé pour retirer un peu plus de 3mm de matière. Une planche de 2,5mm est ensuite roulée dessus et mise en forme :







    Plus qu'à poncer finement et à coller les aimants...

    Quelques vérifications et je vais pouvoir entoiler !

    Sur ce, bonne soirée à vous !

    Damien
    avatar
    Gerard25

    Messages : 639
    Date d'inscription : 05/03/2013
    Age : 68

    Re: BARON Briot de 1990...

    Message  Gerard25 le Ven 2 Fév 2018 - 12:59

    Beau travail de "Restauration" Applaudissement Applaudissement

    Il sera prêt pour les beaux jours

    Gerard
    Vieux Smiley
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Plus tôt !!

    Message  Damien25 le Ven 2 Fév 2018 - 15:58

    Salut Gérard,

    A ce rythme météo, j'espère être prêt avant les beaux jours !!

    Peut-être même que le Pottier sera prêt aussi ;o)

    Le piper attend son premier vol (mais en ce moment j'ai une voiture qui doit pas être compatible de l'embarquer !).

    Pour le premier vol du Baron (et les suivants...), je vous ai préparé une petite surprise pour 'dynamiser' un peu les vols Laughing ...

    Attention à ne pas remplacer le s par un t affraid 

    Mais je n'en dit pas plus pour l'instant !

    Bonne construction à toi !!

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 598
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Faisceau et train...

    Message  Damien25 le Dim 4 Fév 2018 - 23:34

    Bonsoir  à tous !

    Ce soir je m'occuppe du début du faisceau pour les ailes... côté fuselage : Je réalise 2 cables avec prises uni pour les ailerons côté récepteur. Côté aile, j'arrive sur une prise 6 broches multiplex. Sur cette prise, j'ai mis en commun les masses et les +, ce qui me laisse 2 places sur la prise MPX pour relier en même temps les LEDS des ailes.

    La LED du fuselage est reliée sur ce même faisceau : Ce dernier étant alimenté par une petite prise BEC qu'il faudra que je relie à la batterie si je veux utiliser les LEDS.

    Pour mettre en service le zinc je n'aurai donc qu'une prise à mettre au niveau des ailes, et éventuellement la seconde prise pour les LEDs !



    Je m'arrête là pour le faisceau car j'attends une livraison de composants électroniques avec du cable : je suis à sec !

    Je passe donc sur le train d'atterrissage.

    Opération toujours délicate pour plier les CAP 3mm dans l'axe et symétriques... aec du soin on y arrive.

    Pour les lier :
       - ponçage des CAPs, ajout de flux, et je brase les 2 CAPs avec de l'étain, juste à la césure.
       - Après celà, re-ponçage, puis ligature au fil de cuivre, flux et on brase tout à l'étain : rapide propre et costaud !




    Le train me parait encore un peu souple : j'ajouterai peut-être des cables fins pour rigidifier tout ça...

    Après celà, je ponce tout ma structure : c'est prêt à être entoilé.

    Me reste une question : le capot ! Celui d'origine était largement découpé pour laisser passer le pot (et un peu cabossé, mais je pourrais le redresser).Trois solutions donc :
       - Le remettre en place tel-quel avec un look bizarre (découpe pot...)
       - En faire un en bois avec du CTP4/10 + balsa
       - En faire un thermoformé (je peux facilement tourner le master, et j'ai rhodoide + machine à dépression)
       - En faire un en fibre, ou mieux, en demander un à Bibi issu de son moule ;o))

    Je me laisse qq jours pour réflechir ! vos avis sont les bienvenus !

    Bonnes constructions à vous !

    Damien

    Contenu sponsorisé

    Re: BARON Briot de 1990...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 2:48