-= Le Forum du Club Aéromodéliste de Courcelles-les-Montbéliard =-


    BARON 1914 Briot de 1990...

    Partagez
    avatar
    Damien25

    Messages : 969
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Hi-Teck !

    Message  Damien25 le Mar 4 Sep 2018 - 16:13

    Salut à tous,

    Je continue tout doucement... mais je fais dans le Hi-Teck ;o)

    Mise en place des inserts en hêtre pour fixation des CAP. Tout ça est collé à l'époxy.

    Si vous vous rappelez bien, j'avais un coffrage qui avait 'glissé' au séchage : j'ai légèrement reculé les taquets pour combler le trou.

    Les encoches sont faites à la scie japonnaise (à la main) finies avec une scie à chantourner guidée sur 2 taquets qui sont maintenus avec des erres joins. 2/3 coups de limes et tout est dans l'ordre :



    Ca c'était la 1/2 de boulot du matin...

    Et pour l'après-midi, je passe au high-teck en lasurant couleur... Teck mes flotteurs. 2 couches mouillées sur mouillées (1/2h entre chaque) :




    J'ai fait un test sur une chute en ajoutant du vernis acrylique extérieur... j'en ai un pot, et si la lasure et l'accroche paraissent  bonnes, j'en mettrais 2 couches au lieu de baigeonner à l'époxy...

    Globalement pas mécontent du rendu pour la couleur : ça me parait réaliste, même si les photos d'époques sont en N&B !

    Je me questionne quand au calage de ces engins : Les flotteurs Top-machin ont l'air vachement 'cabreurs' et l'article MRA dit de mettre le dessus parallèle à l'intrados....

    Va falloir que je me décide avant de plier les cordes à piano !!

    La suite demain,

    Bonnes constructions à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 969
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Vernissage...

    Message  Damien25 le Mer 5 Sep 2018 - 23:04

    Salut à tous,

    Aujourd'hui, 2 couches de vernis acrylique sur les flotteurs.

    J'avais regardé le tracé des CAP du train : il faut enciron 500mm entre les parois extérieures des flotteurs...  et vu la grande hélice  (12''), j'ai provisionné 160mm de hauteur entre l'axe moteur et le haut des flotteurs (150mm mini préconisé).

    J'ai donc plié la première CAP de 3mm, et jeté ça dans l'eau sans le zinc, pour voir :



    Miracle, ça flotte, et même bien ! (Merci la piscine des gamins !!!)

    Au passage, les 2 flotteurs finis et le ballonet sortent à 285g... je m'attendait à pire !

    Mise en place à blanc, pour voir :



    La suite demain !

    Bonnes constructions à vous,

    Damien
    avatar
    Pascal2559

    Messages : 267
    Date d'inscription : 29/04/2015
    Age : 59

    Re: BARON 1914 Briot de 1990...

    Message  Pascal2559 le Jeu 6 Sep 2018 - 11:15

    Salut Damien,

    Bizarre, cette fixation de flotteurs.
    Il n'y a pas d'autre CP qui les tiennent ?
    avatar
    Damien25

    Messages : 969
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    A blanc...

    Message  Damien25 le Jeu 6 Sep 2018 - 16:44

    Salut Pascal,

    Le principe du montage à blanc, c'est que c'est à blanc !!

    Evidemment, ça ne tient pas comme ça !!.

    Pour finir la 'cabane' du train flotteur, jai tout d'abord bridé avion et flotteurs en position, pour être certain de tout faire droit : c'est un peu long, mais nécessaire !



    Une fois que tout est bien parallèle, dans tous les plans, je forme les CAP : pour celà, je confectionne des gabarits en carton, c'est suffisamment facile de se planter au cintrage pour prendre le risque d'y aller directemement !

    Une fois que tout est propre, j'ajoute des cables en croix pour lier les flotteurs. Ils sont terminés par des cosses, et après avoir fait une boucle, sertis / brasé à l'argent dans une bague laiton :



    Il manque encore des CAP en renforts sur les côtés du train, et des CAP 'anti-écartement- entre les flotteurs...

    Mais en l'état tout est prêt pour le jeter à l'eau et voir si ça flotte...

    Premier constat, le centrage n'a presque pas bougé (ouf !).

    On le jette à l'eau... et plouf, la queue s'enfonce quasiment jusqu'au stab dans la flotte !!!

    Côté flotteurs principaux RAS, mais le ballonet est bien trop petit !!!!. Il faut que je 'l'agrandisse' ...

    Photo avec la queue 'hors d'eau' :



    Pour les flotteurs principaux, RAS, tout va bien...

    La suite... Plus tard !

    @+

    Damien
    avatar
    Pascal2559

    Messages : 267
    Date d'inscription : 29/04/2015
    Age : 59

    Re: BARON 1914 Briot de 1990...

    Message  Pascal2559 le Jeu 6 Sep 2018 - 21:01

    Je me doutais bien qu'il y avait encore des trucs à faire !
    C'est chouette !

    J'ai visionné sur Youtube une rencontre d'hydravion, c'est vraiment sympa mais il faut savoir faire des kiss landing, sinon faut construire waterproof...

    Tiens, au fait, j'ai quand même monté ce soir le biplan, pour avoir un premier bilan centrage.
    Et bien, je ne devrais pas avoir du plomb à rajouter, mais faut que je me bricole un outil pour affiner la position d'équilibre.
    On verra cela plus tard, j'ai engagé un grand vide-grenier dans la maison, avec des aller-retours à la déchèterie avec la C5 et la remorque.
    avatar
    Damien25

    Messages : 969
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Je vous en remet une ptite tranche !

    Message  Damien25 le Jeu 6 Sep 2018 - 21:28

    Salut à tous,

    Bon, je vous ai laissé à l'episode du yellow submarine... ou plutôt du Baron coulant...

    Alors, comme on dit à la boucherie : je vous en remet une p'tite tranche !

    Re-baignage du baron, avec l'ajout d'un cube de mousse pioché dans la boite a rabiot, et accroché au ballonet avec un élastique...

    C'est bien, mais y'en faut pas moins... mesure du bout de mousse : y'a 118000mm3... sur un ballonet qui' vu du dessus' fais 160x54mm, ça fait ajouter une tranche de 13mm...

    Du coup' pour assurer le coup, j'en ajoute 19mm (160000mm3) avec une couche de styro coffrée en périphérie. Pour fair léger le styro est évidé en son centre. Tout le coffrage a été rapporté à l'epoxy 5mn pour aller vite.

    Les faces sont rectifiée par 2 A/R sur une feuille de papier de verre à plat sur un marbre.

    Colle PU, serre joints et on reconstitue le nouveu balllnet gonflé ! 





    Et voilà, une fois sec, on démoule, on arrase la colle, y'a plus qu'a poncer et relasurer et revernir !




    Pour la petite histoire : l'impression de l'article semblait être à la maivaise échelle... j'ai tout réduit de 7%...

    Ça passe largement pour les flotteurs principaux, car mon Baron est léger  (je referai le bilan, mais je dois être sous 2,2kg avec les flotteurs). Mais visiblement, mon ballonet est sorti trop petit !

    N'oublions pas que 7%de réduction ça fait 0,93x0,93x0,93 = 0,8, soit 20% de volume en moins...

    Donc si vous construisez sur le plan MRA, la longueur du ballonet doit être de 170mm fini, minimum !

    La suite demain...

    Bonnes constructions à vous !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 969
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Vidéo !

    Message  Damien25 le Ven 7 Sep 2018 - 6:21

    Pour Pascal,

    Voilà à quoi ça doit ressembler si ça marche !

    avatar
    Laurent

    Messages : 372
    Date d'inscription : 10/04/2018
    Age : 53

    Re: BARON 1914 Briot de 1990...

    Message  Laurent le Ven 7 Sep 2018 - 6:28

    Salut Damien,

    Je ne sais pas si toi tu as déjà amerrissage, comme ça sur la vidéo ça a l'air simple, mais y'a interêi à pas mettre la ça âne sous le chien sinon adieu moteur et électronique, mais c'est vrai que ce doit être sympa un hydravion, ça donne envie.
    Vivement une vidéo du tiens.

    Bon vol
    avatar
    Pascal2559

    Messages : 267
    Date d'inscription : 29/04/2015
    Age : 59

    Re: BARON 1914 Briot de 1990...

    Message  Pascal2559 le Ven 7 Sep 2018 - 9:46

    Damien,

    Sur cette vidéo, les flotteurs me semblent calés avec beaucoup d'incidence par rapport à la ligne du fuselage, comparé au calage que tu as sur ton Baron.
    avatar
    Damien25

    Messages : 969
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Calage...

    Message  Damien25 le Ven 7 Sep 2018 - 11:39

    Salut Pascal

    Dans MRA ils expliquent qu'un calage positif favorise l'hydroplanage mais demande un grand coup de profondeur pour décoller l'avion au risque de faire décrocher... c'est un peu ce qu'on voit sur les essais topmodel.

    À l'inverse un calage négatif rend l'aile porteuse trop tôt et risquerait de faire décrocher l'avion sans même avoir toucher à la profondeur...

    Du coup ils conseillent de caler avec le fond du flotteur à zéro c'est-à-dire parallèle à  la ligne de vol... on verra bien ce que ça dit aux essais. Visiblement ça a l'air de marcher dans les deux cas puisque on trouve les deux configurations !

    On en reparle après le premier plouf  affraid !

    A+

    Damien

    Contenu sponsorisé

    Re: BARON 1914 Briot de 1990...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 21 Nov 2018 - 7:00