-= Le Forum du Club Aéromodéliste de Courcelles-les-Montbéliard =-


    Need for speed... L39 Albatros

    Partagez
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Need for speed... L39 Albatros

    Message  Damien25 le Ven 6 Oct 2017 - 11:32

    Bonjour à tous,
     
    Après le crash de mon très rapide (+ de 180Km/h) Jet Greatplanes ce printemps, je n’avais plus rien de vraiment rapide et compact dans l’escadrille (F16 un peu gros pour voler ‘tous les jours’…).
     
    Au détour d’un BonCoin, j’ai vu une annonce sur un jet qui m’a toujours plu : l’Aero L39 Albatros. Le vendeur étant en fait un ‘collègue’ du club de morteau que l’on croise de temps en temps à Montbéliard, l’affaire fut vite conclue.
     
    En ce moment le Kit est en transit : il n’a jamais pris l’air car le décollage est délicat et il est difficile de faire accrocher la turbine (1,2Kg pour 80cm…).
    Après prise de renseignement dans les différents forums (vieux posts, le kit a 7-8ans…) tous ont le soucis, mais avec une bonne catapulte (comme la mienne) et parfois en doublant le sandow, ça fait l’affaire.
     
    Quelques mots sur le vrai :
     
    L’aéro L39 est un avion Tchèque, datant du début des années 70. Sas bonnes qualités de vol et sa capacité à se poser partout en on fait un atout certain. Il est aujourd’hui prisé par pas mal de (fortunés) pilotes privé, et s’expose notamment au sein de la patrouille Breitling, mais aussi au Reno Air Race.
    C’est d’ailleurs l’un de ses derniers qui a été reproduit par Topmodel : Le L39 Albatros Pipsqueak.
     
    Cette version ‘de course’ a les caractéristiques suivantes :
    -          Envergure 9,46m
    -          Longueur 12,13m
    -          2840Kg à vide
    -          1,9t de poussée
    -          Plus de 800Km/h de V max à 5000 ft
     
    Quelques photos pour illustrer :
     




     
    Le kit :
     
    Disponible (à l’époque) sous plusieurs marque (Ok Model et Topmodel) :
     



    Un peu de ressemblance, non ?

    Envergure 81cm (14dm²)
    Masse 1200g
    Turbine XFAN 69mm
    Batterie 4S (2500mAh à fort C).
     


    Livré avec sa catapulte…
     
    A priori pas si rapide que ça en version stock (une analyse des bandes son permet par effet doppler d’estimer 130-140Km/h…), mais je ferai peut-être le saut pour optimiser ça (il n’y a pas de Thrust Tube, ce qui pourrait déjà un peu améliorer le rendement, avant de changer de combo turbine…).
     
    Petite vidéo, en attendant les photos du miens !
     
    Vidéo L39 RC universe

    Bons vols à vous,

    Damien
    avatar
    Gerard25

    Messages : 846
    Date d'inscription : 05/03/2013
    Age : 69

    Re: Need for speed... L39 Albatros

    Message  Gerard25 le Ven 6 Oct 2017 - 13:02

    Bonjour Damien

       Nous attendons tous les modifications qui vont améliorer les performances de cet appareil lol!

    Gerard
    Vieux Smiley
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Taxi 2 !

    Message  Damien25 le Lun 9 Oct 2017 - 0:03

    Bonsoir à tous,

    J'ai trouvé un second taxi qui va ramener la bête de Valdahon... livraison prévue ce mercredi : je vous tiendrai au jus, évidemment !

    @+

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Arrivé !

    Message  Damien25 le Ven 13 Oct 2017 - 8:41

    Bonjour à tous,

    Ca y est, le L39 a été livré !

    Merci à Camille pour l'emballage soigné !!




    Malgé cet emballage soigné, un des bidons s'est décollé (il ne devait pas etre trés bien collé !), je le recollerai à l'époxy !

    La bulle a été refaite, pas trés lisse et surtout lourde : je la referai certainement, mais ça n'est pas la priorité.

    La catapulte a été livré avec... elle est encore sous 'scellés' : pas étonnant qu'il n'ai jamais décollé, ces jets sont impossibles à faire décoller sans catapulte :



    N'ayant pas pris l'air, le zinc a quelques stigmate de ses retours au sol (légère fissure sur le dessus du fuselage, protection de servo d'aileron cassée, trappe turbine légèrement marquée...) rien de grave, mais il faut que je m'en occupe ! (désolé pour les photos pas trés nettes) :



    Je vais aussi faire le ménage sur l'installation, le scotch autour des cables moteur et les passages faisceaux ne me plaisent pas des masses (quand on est maniaque....) et c'est toujours un gage de fiabilité (et de perfos pour ceux dans le flux).

    Je réflechi aussi comment aménager un 'thurst tube' (tube de poussée) habituellement utilisé pour réler le ratio vitesse/poussée en faisant varier la section de sortie. Dans ce cas il s'agit surtout de limiter les pertes de charge à la sortie de la turbine :



    Pour finir (pour aujourd'hui) une petite vue d'ensemble :



    Faudra mettre un pilote, pour ne pas se faire tirer les oreilles !

    Sans etre 'fini', il sera peut-etre volable pour la fermeture de saison !

    Bons vols à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Analyse et suite des travaux !

    Message  Damien25 le Lun 16 Oct 2017 - 0:13

    Bonsoir à tous,

    En parallèle du Piper, je tente de garder quelques minutes pour le L39...

    Le scotch présent derrière la turbine et autour ne me plaisait pas, donc je démonte tout ça !

    Premier constat, il y a de la mousse partoue autour de la turbine (pour l'étanchéilté ?) et pourtant, celle si n'est pas collée contre sa lèvre d'admission...

    Second constat, la turbine a avalé la moitié du gazon des pistes du plateu maichois : un bon nettoyage est nécessaire. Sinon ça tourne rond.

    Il faut savoir que sur les turbines électriques, la présence de cette lèvre améliore de plus de 10% la performance : c'est primordial !

    En gros, sur une turbine électrique :
       - A l'admission, il faut suffisament de section pour garantir une quantité suffisante d'air, si possible suffisament laminaire
       - A la sortie, il faut un tube assez court, droit ou convergent (pour gagner en Vmax, mais avec moins d'accroche) avec un convergent de maximum 4°, des bords droits en bout de tuyère pour qu'il n'y ait pas de suscion. Idéalement, il faut carener le moteur pour avoir un flux propre.

    On verra tout ça plus tard !



    Je confrme que le coup du scotch ne me plait pas, après retrait, 2 constats :
       - Les fiches bananes (3mm) qui sont dessous ont du jeu : générateur d'arc (j'en ai déjà cramé une avec plus de moteur d'un coup en l'air), à changer
       - Les fils d'alimentation moteur sont .... Long... et fins !! Ils font certainement la moitié en section que ceux du moteur !!  affraid

    Manque de pot, vu les puissances que je manipule en ce moment, je n'ai que du trés gros cable (10AWG pour ceux à qui ça cause), j'ai donc lancé une commande dans la foulée (en 14AWG).
    Du coup je les souderai directement sur le moteur : performance, simplicité, fiabilité !

    Ci-après les cables rikiki !



    Après celà, va falloir que je fasse de la chirurgie... Un coup de fibre à mettre dans le fuselage, là où il est abimé... sans quasiment aucun accès... Je me garde ça pour demain.

    Encore du boulot à faire ; faut aussi que je sécurise les commande de profondeur dont les gaines flottent dans le vide de la tuyère, que je refasse les sabot protecteus d'ailerons, .... Je serai pas pret pour la fermeture de saison, et le piper non plus  Sad...

    Je vais faire ce que je peux...

    Bons vols à vous !

    Damien


    Dernière édition par Damien25 le Lun 16 Oct 2017 - 7:45, édité 1 fois
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    AWG vs mm²

    Message  Damien25 le Lun 16 Oct 2017 - 0:18

    J'oubliais !

    Pour ceux que se posent la question, sur la section des cables :

    16AWG : 1,3mm²
    14AWG : 2,1mm²
    12AWG : 3,3mm²
    10AWG : 5,2mm²
    8AWG : 8mm²

    Et bien évidemment, la section à choisir dépend du courant à faire passer et non de la tension (section à majoré si malheureusement il y a long de cable !).

    A bon entendeur !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    In thrust we trust !

    Message  Damien25 le Lun 23 Oct 2017 - 0:39

    Bonsoir à tous,

    Trop froid pour peindre le Piper, je reviens sur le L39 !

    J'ai recablé le moteur avec du 14AWG au lieu du 18AWG initial... Soit 3,3mm² de section au lieu de 1 environ.

    J'ai eu bien raison, car après nettoyage de la turbine, elle a retrouvé provisoirement se place : j'ai pu la glisser légèrement en force à sa 'vrai' place (initialement elle était en retrait de la lèvre d'admission).

    Un petit essai avec un pack 4S 2650mAh bien chargé... Verdict : 800w  affraid et plus de 50A...

    Pour info, le cuivre a une résistivité de 1,7ohm/m²/m avec mes 25cm de rallonge pour le moteur, sous 50A, ça me faisait 1,5V de perte en ligne contre moins de 0,5V maintenant... De la puissance vite gagnée (de 10% initialement à 3% de perte !).

    Après celà, grosse séance de résine...

    Fuselage : 

    Il est légèrement marqué, et affaibli sur le dos, ça tiendrait certainement, mais pas dans la durée. avec les vibrations et divers outrages... Seul soucis, accès impossible au milieu de la tuyère... Mon astuce : 2 couches de tissu 80g/dm² + résine époxy sur une feuille plastique, je roule ça légèrement pour l'introduire, je positionne et je chasse la résinevers l'extérieur. La feuille plastique est retirée après séchage :




    Preuve que ça a bien pris, la résine à percé la zone craquelée ci-dessus.

    Après, petite retouche de la trappe qui était également marquée :



    Aile :

    Une des 2 protections 'ski' de servos est cassée, assurance d'arracher le palonnier et de peter le servo au premier attero.
    Sachant qu'un cache servo est toujours pratique, je réalise un petit moule en balsa, recouvert de mon démoulant favori : scotch d'emballage Plasto !

    4 couches de fibre 50g/dm², recouvert avec du cellofrais pour assurer le lissage et limiter la finition :





    Plus qu'à poncer et peindre (en meme temps que le piper).

    Pendant qu'on fibre on passe au morceau le plus important !

    Thrust tube ! Avion 1 :

    Sur les turbines électriques la gestion des conduits est primordiale pour avoir un bon rendement. Idéalement il faut respecter les bonnes sections vis-à-vis de la surface balayée par l'hélice de la turbine (FSA en anglais, Fan Swept Area).

    Admission : minimum 90%, idéalement entre 100 et 110%. Quand on ne veut pas défigurer les entrées d'air maquette, on peut faire des prises d'air annexes (comme de série sur mon L39...).

    Ejection : c'est la partie la plus importante, absolument négligée sur le L39 ! La turbine crache dans le croupion du fuselage, avec les gaines de commandes dans le flux, un bout du Stab et aucun raccord.
    Pour avoir un bon rendement, il faut absolument avoir la lèvre devant la turbine, et un convergent derrière qui arrivera à une section allant de 85 à 100% de la FSA.

    Pour une turbine de 69mm comme ici, avec un moyeu de 30mm, les 85% amenerait à une sortie de 56mm. Il faut aussi une bonne longueur pour ne pas dépasser les 4° d'angle sur le cone (pour limiter les pertes de charge).

    Dans mon cas, j'ai tourné/usiné en roofmat un cone aménagé pour laisser passer les commandes de profondeur, et avoir la bonne section de sortie.

    Tout ça est recouvert de scotch plasto et et 3 couches de tissu 50g/dm² :





    Le respect des ces préconisations sur les sections assurent un fonctionnement optimal de la turbine.

    Pour la section d'écjection : viser 100% pour une turbine qui accroche facilement, et qui pousse un peu plus en vertical, et viser 85% pour checher la Vmax.

    Un autre élément qui peut aider est de carener l'arrière du moteur et ses connectiques pour ne pas trop perturber le flux.

    Mon thrust tube ne devrait pas pouvoir rentré dans le fuselage... une fois démoulé, je le couperai dans le sens de la longueur pour l'insérer et il sera probablement simplement scotché en place.

    Dernier conseil : l'éjection de la turbine doit se faire sur un bord affuté et fin (moins de 1mm) ça évite l'effet de suction en périphérie de l'éjection : toutes les vitesses d'air qui ne sont pas dans le sens de l'avancement sont de la perte, vu le rendement pourri des petites hélices carenées, il ne faut rien négliger... D'autant que meme sur un kit mousse, un simple bout de feuille plastique transparente roulée / collée / scotché permet de faire l'affaire : prévoir 5mm de dépassement.

    Voilà pour les conseils !

    La suite demain.... ou plus tard si j'ai pu reprendre la peinture du Piper !

    Bonne nuit à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    On démoule !

    Message  Damien25 le Lun 23 Oct 2017 - 23:36

    Bonsoir à tous,

    Ce soir démoulage du thrust tube, et ajustage... L'occasion de voir que le croupion de mon oiseau n'est pas coupé droit d'origine... Pas bien grave, mais pas trés sérieux !

    Voilà le conduit démoulé :



    Coup de pot, la fibre reste assez souple pour pouvoir déformer mon conduit et l'insérer. Une fois ajusté ça donne ça :



    Conduit nickel, et plus rien dans le passage... Je prépare ensuite le passage des fils (avec de la gaine thermo pour protéger.

    Avant de mettre la turbine, il faut installer le controleur car on a beaucoup moins accès à la veine une fois le controleur en place...

    Pour le fixer, 2 petites bandes de velcro sur du balsa 3mm et sous le controleur. Les plaques de balsa sont fixée avec le velcro au controleur, puis tout est collé en place, au niveau des entrées d'air (pour l'air frais) mais hors du flux direct. On le discerne légèrement sur la photo...




    Maintenant, j'attends que ça sèche. Je remettrai peut-etre un petit congé de microballon une fois l'assenbage fini.

    C'est tout pour aujourd'hui, demain je m'arrache les cheveux à passer les cables !

    Bonnes constructions à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    Installation radio !

    Message  Damien25 le Mer 25 Oct 2017 - 0:29

    Bonsoir à tous,


    On recommence, j'allais poster et ça a planté...

    Donc ce soir, installation radio. Tout d'abord les gaines de profondeur (qui commandes les volets séparément) sont sécurisées dans la tuyère.

    Une planchette de balsa de 1,5mm profilée. La mise en place n'est pas évidente. Les trous sous le fuselage permettent de maintenir la pièce en place avec des fils. Une gaine permet de mettre de gros points de colle epoxy 5mn là où nécessaire :



    Avant de finir la mise en place de la motorisation, il faut passer les cables. Ils sont branchés (dans le bon sens, hein, que la turbine ne souffle pas à l'envers !) et sécurisé en les scotchant au dessus du fuselage de l'ar vers l'avant. Encore une fois, pas évident, mais on y arrive :




    On positione ensuite la turbine et la tuyère, cette dernière est simplement scotchées sur la turbin, et recevra quelques points de colle 'résiste à tout' à sa sortie pour la maintenir et limiter les vibration, en restant démontable d'un coup de cutter.

    Après celà, mise en place de la radio... Comme à mon habitude, je colle 2 petits tubes plastiques pour maintenir les 2 antennes à l'équerre dans le fuselage :




    C'est le moment de vérifier les réglages et le centrage :

    Pour le centrage, malgré une batterie plus lourde et grosse que préconisé, en la poussant au maximum je suis toujours centré AR d'un bon cm... Je devrais ajouter 30g à l'avant... Si ça vol bien, je me commanderai une paire de batterie de plus grosse capacité (4S 2450mAh HV pour l'instant...).

    Autres constats :

    Il y a beaucoup de débattement aux ailerons et le centrage des gouvernes est à l'ouest : faut que je refasse les commandes.

    A piquer, les renvois des gouvernes de profondeur butent contre la partie fixe : il fudra que j'usine la zone pour libérer le débattement !

    Encore du boulot donc, d'autant plus que les autocollants ont tendance à se décoller : je les referrai, ainsi que la verrière qui n'est pas trés propre...

    La suite... Plus tard, j'espère bien peindre le Piper demain (ou au pire Jeudi !).

    Bonne soirée à vous et bonnes construction !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 960
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 41

    A poil !

    Message  Damien25 le Jeu 26 Oct 2017 - 0:37

    Salut à tous,

    Je continue la mise à niveau du coucou.

    Commandes d'ailerons refaites à la bonne longueur, directement brasées à l'argent :



    J'en ai profité pour retailler de vrais oblongs, car ils étaient charcutés à la perceuse...

    Pendant que j'y était, j'ai fait de la place pour les commandes de profondeur, les renvois butaient contre la partie fixe du stab :



    (Au passage, admirez la tuyère ;o)  ).

    Pendant que je suis sur le stab, un des cˆoté était abimé, j'ai donc soigneusement décollé l'entoilage pour amputer et faire une prothèse !



    Je remet l'entoilage en place, j'y remettrai un coup de fer, et une couche de blanc sur les 2 saumons, en plus ce sera raccord avec la dérive !



    Après celà, mise à poil de l'engin, les autocollants ont des bulles et collent mal, je retire donc tout pour les refaire dans du film adhésif blanc (et j'ajouterai certainement du blanc à l'intrados, mˆeme si ç an'est pas maquette, pour bien différencier le dessus du dessous...) :



    Les autocollants décollés sont recollés sur une feuille pour servir de patron.

    J'arrive pas à me résoudre à utiliser la verrière tel quel : la fixation ne me plait pas, elle n'est pas bien lisse et trés lourde... Quitte à prendre du poids à l'avant, j'aime autant mettre des mAh dans une batterie plus grosse !

    C'est parti pour un bacquet :



    Je fais le bacquet en balsa 3mm, et je ferai une forme en styro pour mouler la verrière.

    Avant de finir le bacquet, j'ai découvert des petites fissures sur le Gel Coat du nez, signe de quelques stigmates suite aux essais de lancé : je laisse donc le baquet jusqu'à demain pour fibrer le nez... Pas évident avec la place qu'il y a !

    La suite.... quand je m'y remets, car c'est certain, il fait beau demain et je vais pouvoir peindre le Piper !! cheers

    Bonne nuit, nos vols et bonnes constructions à vous !

    Damien

    Contenu sponsorisé

    Re: Need for speed... L39 Albatros

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 7:16