-= Le Forum du Club Aéromodéliste de Courcelles-les-Montbéliard =-


    Teasing : Construction Piper PA18 ...

    Partagez
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Train train quotidien...

    Message  Damien25 le Lun 4 Sep 2017 - 23:46

    Bonsoir à tous !

    Après 2 petites soirées, ce 'foutu' train commence à prendre forme. Je suis passé à la suspension !

    Pour celà, j'ai brasé des tubes laitons de 2x3mm sur les tubes inox, toujours à l'argent.

    Le gros soucis est le maintien des pièces : impossible à braser dans un étaux (la chaleur 'fuit' dans l'étaux).

    Pour monter le premier tube laiton, une petite CAP cintrée tient la pièce :



    Pour attaquer le tube d'en face, un autre bout de CAP fait l'affaire également :



    Meme avec cette 'astuce' ça reste pas évident... Faites attention à vous : il arrive que ça 'rippe' et que ça vole dans la pièce... vu que c'est chaud, vaut mieux pas le prendre dans la tete (ou pire, dans les yeux).

    Bref opération pa évidente, mais au final :



    Là comme ça, ça fait pas forcément rever... mais une fois en place avec les joints torique, l'esprit du Piper est bien là !



    J'ai différents diamètres et sections de joints toriques (une boite de 400 achetée sur ebay pour 12€...)
    Ceux là ont l'air pas mal, mais faudra voir avec le modèle sur ses roues !
    Il me reste à usiner les axes de roues et à finir de faire les chappes inférieures : encore du boulot en vue !

    Sur ce, bonne construction à vous, et comme dirait Bibi vive le métal !
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Debout sur ses roues

    Message  Damien25 le Mar 5 Sep 2017 - 23:23

    Bonsoir,

    Ce soir perçage des petits trous manquants pour mettre le train en place. Reste à usiner les pièces manquantes !




    C'est dingue ce que les roues ballons de 6" (152mm) amortissent ! avec les suspensions, je vais pouvoir décoller depuis des champs labourés !

    Mise en place de la roulette de queue également : j'avais prévu une pièce de CTP doublée pour la recevoir, en lieu et place du bout de CAP tordue prévue dans le kit.

    Elle sera liée via 2 ressorts aux guignols de la dérive (commandée en cable A/R) :


     
    Voilà une roulette serieuse en rappot avec la destination 'tout terrain' de la bete !

    La suite demain !

    Bons vols et bonnes constructions à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Après l'argent, l'étain !

    Message  Damien25 le Jeu 7 Sep 2017 - 23:36

    Bonsoir à tous,

    Ranger la brasure à l'argent (jusqu'à ce WE...) je passe à l'étain !

    Comme dit précédemment, le faisceau de l'aile arrive sur 2 prises multiplex (pour les 4 servos) et une prise BEC...

    De l'autre coté, le faisceau 'fuselage' part du branchement des ailes au fuselage... Encore 4 prises de servo à sertir/souder.

    Pour différencier les ailes G/D, plutot qu"un code couleur, j'ai préféré inverser les prises une male pour l'aile G et une femelle pour l'aile droite. Et pour ne pas avori à réflechir, j'ai également différencié les longueurs !

    Des photos valent mieux qu'un long discours !




    Et coté fuselage :



    Une fois tout celà jeté en place, on branche la radio, et on vérifie que tout marche !

    Les faisceaux étaient repérés, donc tout tombe en place et marche !

    La magie de cette boite de bois inerte qui prend vie  cheers.

    Bon, ne pas se réjouir trop vite, y'a du jeu sur la commande de volet, ma solution n'était donc pas la bonne : qu'importe, ce sera rapide à corriger (mais encore un truc de plus à faire !).

    Il reste :
      - à usiner / braser les dernières pièces du train
      - usiner l'adaptation du cone
      - monter et appreter le capot
      - poncer le fuselage et tout entoiler (Diacov)
      - finir l'installation radio
      - Peindre

    Ca va ˆetre chaud pour fin octobre, mais je garde espoir !

    Bons vols à vous,

    Damien


    Dernière édition par Damien25 le Sam 9 Sep 2017 - 23:23, édité 1 fois
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Le train est en retard !

    Message  Damien25 le Sam 9 Sep 2017 - 23:22

    Bonsoir à tous,

    Depuis le temps, le train n'est toujours pas terminé !

    Aujourd'hui c'était usinage : chape de tirant de suspension et axes de roue avec chape.

    Coté tirant de suspension, c'est du laiton pour que ça se brase (avec un trou longitudinal pour diminuer les épaisseurs de paroi, non pas pour la masse mais pour permettre un bon brasage sur le tube inox qui est fin.

    Pour les axes de roues, je me suis posé la question : j'avais 3 solutions :

       - Pièce alu
       - Pièce laiton
       - Pièce composite : tube inox + laiton brasé pour la chape et les embouts à fileter

    Pour mémoire :
       - masses volumiques : Acier 7800kg/m3, Laiton 8300kg/m3, Alu 2700kg/m3
       - Modules d'élasticité : 210000MPa, 115000MPa, 70000MPa

    Vu le volume des pièces, ça ne va pas chercher loin en masse (2x7g entre la solution laiton et alu).
    La solution la plus robuste (l'axe est en diamètre 5mm...) s'avère etre le laiton (et c'est facile à usiner) du coup je suis parti là dessus.

    Voilà le résutat :



    Une fois assemblé :



    Pendant que j'y étais, j'ai fait une entretoise pour le cone qui ramponnait contre le moyeu du moteur :




    Manque de pot, je dois etre qq centièmes trop maigre sur mon alésage : ça n'arrive pas au fond de l'axe moteur  affraid. Une petite retouche à faire... Rien de méchant, mais j'attends dessus pour ajuster / fixer le capot  bounce.

    Demain, j'ajuste et brase le train !

    Bonnes constructions à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Jour de chance !

    Message  Damien25 le Lun 11 Sep 2017 - 23:53

    Bonsoir à tous,

    Ce soir, c'était mon jour de chance !

    Primo : mon entretoise usinée sur le cone s'avère bonne après mesure... En fait il n'y a que qq 1/100ième de jeu, et il faut la glisser bien droite sinon ça s'arcboute. Finalement c'est aussi bien, ça garantira le centrage !

    Secundo : Le train est suspendu, et sans heurts !

    Les 2 tirants ont été ajusté à la bonne longueur (1mm d'écart) puis brasé sur ma chape laiton perso. Tout est remonté :
      - l'avion est droit
      - Avec les joints toriques de fort diamètre il n'y a aucun enfoncement sous le poids de l'avion (sans batteries) mais c'est souple 'au toucher' : on verra plus tard pour ajuster.

    Reste à retailler les entretoises de roues pour que ça tourne librement, et à souder les rondelles au bout des 'taquets' qui maintiennent les joints toriques.

    Qq photos :





    Petite précision sur la 'bonne' manière de couper à la bonne longueur les tirants (en tout cas ça a marché pour moi !) :
       - Caler l'avion en ligne de vol avec des cales sous le fuselage (au niveau du train et de la roulette de queue : les ailes doivent etre à plat !
       - Ajuster la hauteur pour avoir le bon angle des bras du train (les roues légèrement en 'contre-carrossage' (le dessus des roues est plus éloigné que la base) pour ˆetre conforme au vrai 'en vol'.
      - Mettre les tirants en butée haute et marquer la ligne de coupe
      - Braser la chape
      - C'est fini !

    C'est tout pour aujourd'hui,

    Bonne construction à vous !

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Que la lumière soit !

    Message  Damien25 le Mer 13 Sep 2017 - 23:45

    Bonsoir à tous,

    Ce soir, c'est le moment de sortir de l'ombre...

    Rien de bien compliqué : Un peu de soudure, le rouge sur le rouge, le noir sur le noir...

    Pour mémoire, les 2 feux de position sont en série et les 2 feux d'attero sont en série également pour, via mes résistances, avoir 24V pour 2 LEDs donc 12V par LED à partir de mes batteries 8S !

    Une fois tout branché, je bidouille 2 batteries en série, est là :



    Bon, y'a de l'idée mais les feux de positions sont éteints...

    Après un peu d'analyse, je constate qu'une des 2 LEDS est à l'envers ce qui ouvre le circuit puisqu'elle est non passante. Je remets ça d'équerre est là miracle...

    Ca ne marche toujours pas ! GRRRRRRRRRR confused Je ne suis pourtant pas face à une carte électronique de folie !

    Bon on respire un bon coup et on reprend le controleur pour tout vérifier... Verdict : le retour du négatif est branché sur le positif : le potentiel aux bornes des LEDs est nul !

    Ressoudure, et là ça marche enfin !!





    Les feux sont trés clairement visibles : je pense que ça sera trés bien, meme en plein jour. Pour les feux de position, c'est moins sur (en meme temps ils sont petits) : on verra bien !

    Voilà pour aujourd'hui !

    Bonnes construcitons à vous,

    Damien
    avatar
    Murphy
    Admin

    Messages : 367
    Date d'inscription : 05/03/2013
    Age : 72

    Re: Teasing : Construction Piper PA18 ...

    Message  Murphy le Jeu 14 Sep 2017 - 17:28

    Ca avance bien à ce que je vois. Au fait pour le train principal du Grasshopper 1400mm je verrai bien justement des petits joints thoriques à la place des ressorts. J'en ai cassé deux et réparé.
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Joints toriques...

    Message  Damien25 le Jeu 14 Sep 2017 - 23:32

    Salut Murphy,

    Pour les joints, j'en ai commandé un assortiment de toutes tailles sur ebay : 12€ les 400, de quoi bricoler qq prop saver' suspensions... et robinets, moto ou autre!

    La je suis passé sur la fixation du capot, les photos et texte demain !

    @+ !
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Capot !

    Message  Damien25 le Sam 16 Sep 2017 - 0:06

    Bonsoir à tous,

    Je reviens sur la mise en place et fixation du capot...

    Mise en place du capot, et du cone. Là il faut prendre son temps pour etre certain que tous les jeux sont bons et que tout est aligné.

    Je coince le capot en place (en le mettant en tension via des cales). Une ligne de référence sur le fuselage est prolongée sur le capot. Il faut ensuite choisir des points de fixation appropriés : les positionner précisément sur le capot, et les reporter sur le fuselage.

    L'avant du fuselage, en balsa 3mm (1/8ieme de pouce en fait : 3,2mm...) est doublé coté intérieur avec des pièces de contreplaqué ep 3mm.




    Après celà, pour assurer la robustesse et éviter le farinage, je fixe des plaques en CTP ep1mm coté extérieur (j'ai mis des bouts de 12x20mm).

    Mise en place du capot préalablement percé à 1,5mm aux endroits définis, mise en place du cone, on s'aligne, on vérifie les tracés et on perce le tout.

    Après le premier trou, je 'pige' le capot avec des foret de 1,5mm :



    Une fois fait, on agrandis les trous du capot à 2,5mm et on peut mettre les vis pour tout vérifier.

    Une fois le masticage terminé, avant pose de l'apprˆet, je collerai à l'époxy des rondelles métalliques sur le capot, pour éviter tout départ de fissure (sur un moteur élec, découplé, ça m'étonnerait tout de meme !).

    Vérification des jeux :




    Les vis restent discrètes :



    Au pire je les peindrai couleur carrosserie !

    Voilà tout,

    Bonnes constructions à vous,

    Damien
    avatar
    Damien25

    Messages : 507
    Date d'inscription : 09/03/2013
    Age : 40

    Je ne fais pas le poids !

    Message  Damien25 le Sam 16 Sep 2017 - 23:32

    Bonsoir à tous,

    Ce soir j'ai attaqué la découpe des vitrages... Mais avant celà, j'ai jeté la bete sur une balance 'pour voir'....

    Et là... enfer et damnation  affraid confused scratch pale... Avec le moteur et les servos dans les ailes, je suis à 4800g...

    Manque les batteries (ben oui !) 2 servos, le controleur brushless, l'UBEC... Bref, 1250g de cam'

    Ca me fait une masse à 6050g avant entoilage, disons 6500g avec 2/3 babiolles, l'entoilage et la peinture... Sachant que je dois encore dégraisser mon support moteur 'découplé' (110g à gagner).

    Le Kit est annoncé à... 4300 à 5500g   Evil or Very Mad. On marche sur la tete, car :
       - La mise en place des volets (structure au lieu de Bf en balsa plein) et de 4 mini ald 2 servos standards me permettent de finir plus léger que l'aile d'origine.
       - Mon train est plus léger que celui d'origine
       - Mes empennages ont été refait en lamellé collé, bien plus léger que ceux d'origine...

    Mon seul écart : les roues balons de 6'' au lieu de 4'' qui coutent cher (130g / roue en 4'' et 320g/ roue en 6''). J'ai donc pris (en toute connaissance de cause...) 380g.

    Et en l'état, la structure nue (sans radio, ni moteur) tombe aux environs de 4000g, soit 3600g avec les roues en taille origine.
    Sachant qu'un OS 60 2t ou 90 4t pèsent de 500 à 750g... Les 4300g annoncés sont accessibles... sans aucun équipement radio !

    Ma motorisation, sort 2,3cv, soit entre un 75 et un 95 2T... pour une masse de 1300g avec batterie et controleur, équivalent à un moteur thermique de puissance équivalente avec un réservoir de 600ml... Le bon cˆoté c'est que les batteries chargées ne peseront pas plus lourd !

    Bref après tous ces chiffres le verdict : 72dm² pour 6,5Kg ça nous fait pile 90g/dm²... Pas catastrophique pour la taille (2m40) mais je m'attendais à mieux !

    J'irai molo sur la peinture !

    Sur ces considération, bonne soirée à tous...

    Et n'oubliez pas, construisez léger !!

    Avion 1

    Contenu sponsorisé

    Re: Teasing : Construction Piper PA18 ...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 2:08